"L'attente des réfugiés."

Depuis plusieurs années maintenant, de nombreuses personnes traversent les mers et les pays dans de terribles conditions pour fuir leur pays en guerre ou en grandes difficultés économiques. Seulement certain arrivent à survivre de ce voyage et se réfugient en France, en Allemagne, en Angleterre le plus souvent... Ils pensent pouvoir y trouver de l'aide et recevoir rapidement leur droit d'asile. En attendant leur papier pour commencer une nouvelle vie ils sont obligés d'attendre de longs mois dans la rue, dans la froid et l’insécurité. Parfois, ils n'auront jamais leur papier ou désespèreront de ce long moment d'attente. J'ai voulu aller rendre visite à ces gens là qui vivaient à coté de chez moi mais dans la rue, en famille, entre frères et soeurs ou tout seul. Au début je leur apporté des vêtements, un peu de nourriture et j'apprenais à les connaître. "Abdel" 17 ans, avec qui je suis toujours en contact s'est vu remettre son statut de réfugié de guerre deux ans après son arrivée dans les rues de Paris. Au fur et à mesure de mes visites, j'ai appris qu'ils avaient besoin de photo d'identité, j'ai donc pris mon appareil sur le camp et j'ai commencé à les photographier. Certain aimaient être pris en photo et d'autre avaient peur que leur visage soit vu dans leur pays d'origine et qu'on fasse alors du mal à leur famille restées sur place... Voici plusieurs photos qui résument ma rencontre avec certain et les conditions dans lesquelles ils vivent.